Il avait cette année, une résonance particulière, car c’était le Jubilé des 500 ans des apparitions de la Vierge, en ce lieu.  Marie nous invite à venir au sanctuaire de Notre dame de Grâces : « En procession, pour recevoir les dons qu’Elle veut y répandre ». Mots clés de cette année : « Joie et simplicité »

26 pèlerines de Chatou sont  inscrites, avec le Père Damien Bougas comme aumônier, ainsi que  sœur Marie Laetitia, de la communauté de st Jean, qui a déjà cheminé avec nous. Nous avons toutes une filleule, découverte à travers un petit papier pioché lors de la réunion de préparation. Depuis, on garde ce prénom dans notre cœur et on prie pour elle et ses intentions.

 Vendredi matin, 6h, quai du RER : on se retrouve…on se découvre…Gros sacs plus petits sacs…étonnement de certains usagers, devant ce joyeux groupe, si chargé !     Arrivée à Aix en Provence,  au complet dans le car, toutes chantent : « Criez de joie, Christ est ressuscité ! » chant, dont le refrain nous servira tout au long du pèlerinage, à annoncer les changements (silence, chapelet, chants ou temps d’échanges).

Tout au long de ce pèlerinage, les enseignements, alternés entre le Père Damien et Sœur Marie Laetitia sont riches : Pourquoi un pèlerinage ; La confession ; Les apparitions ; Comment se préparer à accueillir les dons ; Dimension ecclésiale de la procession ; 4 pistes pour discerner ce que j’ai reçu, maintenant ou plus tard.

Notre « Ange gardien » : Camionnette, conduite par un mari bienveillant,  transporte sacs et jerricans d’eau fraîche, et nous rejoint aux grands arrêts. Cette année, nous inaugurons une nouvelle « route », préparée par les responsables. Nous partons en 2 chapitres : Ste Zélie et Ste Monique, et alternons silence, chapelet chants et échanges, marchant à travers  coquelicots,  genets et thym. L’entraide est présente ainsi que la bienveillance aux autres. Le samedi, nous découvrons avec bonheur,  nos filleules et marraines ! Puis route en direction de St Joseph du Bessillon, où il apparut en 1661 : Lieu calme, où sa source miraculeuse coule toujours, prière et remise de nos «  bracelets d’intentions » aux pieds de St Joseph. Le soir, à la veillée, sous les étoiles, à Notre Dame de Grâces, nous unissons nos voix aux nombreuses autres pèlerines et pouvons ensuite vivre un grand  et beau temps d’adoration du St Sacrement. Dimanche matin, nous suivons : « Le parcours des Saints » autour du sanctuaire, avant de passer la porte jubilaire, et de recevoir une indulgence plénière. La messe solennelle, dite par l’évêque auxiliaire de Lyon, rassemble de nombreuses pèlerines de la France entière, priant à l’unisson pour toutes les familles confiées. Mais il faut rentrer…nos cœurs chargés d’émotion de tous les merveilleux moments et nuits « à la belle » partagés ensemble…Il faudra du temps pour redescendre de nos petits nuages…et reconnaître les dons promis par la vierge…