Paroisse de Chatou
http://paroisse-chatou.com/Editos-de-Mai-2016

Editos de Mai 2016

Bonne lecture !



29 mai 2016 : Une vie de communion

Cet évangile de la multiplication des pains intrigue. Les disciples semblent démunis face à cette foule nombreuse, ils préféreraient les renvoyer chez eux. Mais le Christ n’envisage pas de les laisser repartir le ventre vide : donnez-leur vous-mêmes à manger ! Phrase à double sens : débrouillez-vous pour qu’ils puissent manger ! Celui qui se présente sous les traits du Bon Pasteur ne saurait faire peu de cas de la situation embarrassante dans laquelle se trouve cette foule. Il souhaite alors que ses disciples se démènent pour que chacun puisse être rassasié. Et ils vont trouver… peu de choses certes, mais suffisamment pour que Dieu puisse faire le reste. Dieu ne saurait se passer de la coopération de l’homme. Donnez-leur vous-mêmes à manger ! Un autre sens cependant : devenez vous-mêmes la nourriture dont ils ont besoin pour vivre ! Parole admirable ! Une transformation s’opère. La parole du Christ a le pouvoir de rendre les êtres différents. Et ensuite, tout va très vite. En cette fête du Corps et du Sang du Christ, la liturgie qui nous donne à entendre le récit de la multiplication des pains nous rappelle l’œuvre accomplie au cours de chaque eucharistie : nous communions au corps du Christ pour devenir nous-mêmes corps du Christ pour cette foule innombrable qui attend. L’Eucharistie est source de vie ; source de vie pour nous, source de vie pour le monde. Mais quel est le secret de la multiplication des pains ? C’est le secret de Dieu. Au cœur de cette œuvre, prodiguer une prière d’action de grâce. Jésus, au lieu de se lamenter de ce qu’il n’a pas, se tourne vers le Père. Il lui rend grâce d’avoir quelque chose à donner, de pouvoir s’associer au mouvement du Père. Il s’abandonne avec confiance à la générosité du Père. De là, jaillit l’abondance. Ainsi l’eucharistie, l’action de grâce, en nous changeant, change le monde.

Père Olivier Plainecassagne, curé


22 mai 2016 : "Dieu est Amour"
Quand les théologiens parlent de la Trinité, saint Jean parle d’Amour : « Dieu est Amour » (1 Jn 4, 8). Ils disent la même chose.
Cet amour est celui même de Dieu : un don total de soi. « Il n’est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ».
Nous sommes invités à passer des idées à la foi. Passer des raisonnements à la contemplation.
Dieu n’est pas un concept. Il est une communion d’amour. Il est un mystère d’amour.
Un « Mystère » est une réalité infinie qui nous est donnée à contempler et à accueillir, pour en vivre.
L’Esprit-Saint, que nous avons fêté à la Pentecôte, nous est donné comme guide. « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira vers la vérité toute entière ».
« Ce qu’il aura entendu, il le dira ».
« Il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître ».
Célébrer la « Sainte Trinité », c’est contempler et accueillir un mystère d’amour, pour nous en imprégner et en vivre.
Apprendre à être entre nous, comme le Père, le Fils et l’Esprit-Saint sont entre eux.
Là est notre fécondité, et notre crédibilité.

Père Gérard Heude


15 mai 2016 : "Du feu de Dieu !"
Pentecôte… Cinquante jours après Pâques. D’abord fête de la moisson dans la tradition juive (cf. Ex 23,16), elle devient ensuite anniversaire de l’Alliance de Dieu avec les Hébreux au mont Sinaï.
Cinquante jours qui séparent le passage de la Mer Rouge du don du Décalogue.
Le même schéma se retrouve dans notre liturgie : nous célébrons ce dimanche la Pentecôte, cinquante jours après Pâques. D’une Pâque à l’autre, d’une Pentecôte à l’autre. Toutefois, une différence fondamentale s’est opérée : ce qui était promis au peuple d’Israël se trouve accompli par le Christ. Là où les Hébreux étaient sauvés de l’esclavage des Égyptiens, les hommes sont maintenant sauvés de l’esclavage du péché ; là où la Loi était donnée au Sinaï pour dévoiler le péché, l’Esprit-Saint est envoyé au Cénacle et sur le monde pour unir les hommes à Dieu.
Souvent considéré comme le parent pauvre de la Trinité, l’Esprit Saint est cette force divine qui pousse l’homme à reconnaître son Père, cette langue de feu qui brûle les disciples du Christ du zèle apostolique. Laissons cette flamme d’amour nous purifier, aspirons à ses sept dons sacrés !
Ô, viens, Esprit Saint, en nos cœurs et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière !

Père Damien Bougas


8 mai 2016 : "Vivre dans le souffle de l’Esprit "

La Pentecôte ! Ce jour-là, Jésus fait à ses disciples le don de l’Esprit Saint. Aujourd’hui encore Jésus nous donne part à son Esprit, pour que nous vivions comme lui, animés du même souffle que lui.
Au sein de notre communauté, certains (jeunes et adultes) vont être confirmés. Nous nous en réjouissons ! Vivre comme Jésus, voilà le programme d’un confirmé…Vivre comme Jésus, voilà le programme de celui qui habité par le don de l’Esprit. Vivre comme Jésus n’implique pas seulement une conversion du cœur, cela n’implique pas seulement une foi profonde, ou une vie de prière intense, vivre comme Jésus implique aussi une sagesse de vie inspirée par l’Esprit de Dieu. Une sagesse qui change ma manière de vivre au quotidien.
Un des signes de cette Sagesse de Dieu, de cette présence de l’Esprit Saint est la porte qui s’ouvre. En cette année Sainte de la Miséricorde, des « Portes saintes » ont été ouvertes dans le monde entier : elles nous invitent à ouvrir des portes à notre tour. L’Esprit Saint est celui qui ouvre la porte (cf. Ac), Il est celui qui vient déverrouiller ce qui est verrouillé au fond de nous. Il fait sauter les verrous qui nous empêchent d’entrer en relation bienveillante avec les autres. Il dissipe les ténèbres qui nous aveuglent sur la beauté de la vie et de l’amour de Dieu. Il est celui qui nous apprend à nous réjouir des petites choses alors que certains jours on a tendance à voir que ce qui va mal, et que l’on ne trouve rien à admirer, ni à chanter. Il est celui qui nous fait entrer dans une humble espérance alors qu’on est dans l’incompréhension face à une épreuve. Il est celui qui nous apprend à vivre la foi comme un don et une chance et non comme un fardeau.
Ouvrir la porte de notre cœur pour que l’Évangile soit notre lumière, pour que l’autre soit notre frère. Ouvrir une porte, c’est laisser de la nouveauté advenir dans la relation, c’est croire que l’impossible peut devenir possible. L’Esprit Saint est le Maitre de l’impossible. Voilà la Sagesse de Dieu dans laquelle on entre par la force de l’Esprit Saint.

Père Olivier Plainecassagne, curé


1er mai 2016 : "Si quelqu’un m’aime"

« Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole ».
Cette parole de Jésus, dans l’évangile de ce dimanche, s’adressait autrefois à ses proches. Elle s’adresse aujourd’hui à nous. Tout est dans le « si » ! La question est donc : est-ce que j’aime le Christ ? Pour le vérifier, il me faut regarder, non pas mes émotions, mais ma fidélité à sa parole. Est-ce que je choisis de vivre l’enseignement du Christ ?
Il arrive que mon chemin de chrétien soit difficile, que les décisions à prendre et les choix à faire ne soient pas clairs. Est-ce que je prie l’Esprit-Saint ?
« L’Esprit-Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit ». Si je le lui permets, le Seigneur vient habiter en moi. « Nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure ». Chacun de nous peut donc être ainsi un Tabernacle.
Le Seigneur nous donne alors, non pas la tranquillité, mais « la Paix » : « Je vous donne ma paix ».
Nous pourrions y penser lorsque, avant de communier, nous nous souhaitons et offrons les uns aux autres « La paix du Christ ».

Père Gérard Heude


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

- Eglise Notre-Dame

  • 4 place Sainte Marie
  • Tél. : 01 39 52 17 86

- Eglise Sainte Thérèse

  • 36, route de Maisons
  • Tél. : 01 39 52 79 24

- Chapelle Saint Jean

  • 208, rue des Landes
  • Tél. : 01 39 52 57 98

- Nouveau à Chatou ?

- Tweets du Pape François

Dans l'Eglise

Diocèse de Versailles

Radio Notre-Dame

Eglise de France

Liens utiles

Feuilles d'infos paroissiales

Agenda
newsletter

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr