Paroisse de Chatou
http://paroisse-chatou.com/Editos-de-Mars-2016

Editos de Mars 2016

Bonne lecture !



27 mars 2016 : Christ est ressuscité. Joyeuses Pâques !

Qu’éclate dans le ciel la joie des anges,
Qu’éclate de partout la joie du monde,
Qu’éclate dans l’Église la joie des fils de Dieu !
La lumière éclaire l’Église,
La lumière éclaire l’Église,
Peuples, chantez […]
Voici maintenant la Victoire,
Voici la liberté pour tous les peuples,
Le Christ ressuscité triomphe de la mort !
O nuit qui nous rend la lumière,
O nuit qui vit dans sa gloire
Le Christ Seigneur !
Amour infini de notre Père,
Suprême témoignage de tendresse,
Pour libérer l’esclave, tu as livré le fils ! […]
Victoire qui rassemble ciel et terre,
Victoire où Dieu se donne un nouveau peuple,
Victoire de l’Amour ; victoire de la Vie !

Extrait de l’Exultet


20 mars 2016 : La joie de la Croix

La croix, encore la croix, toujours la croix… Les cathos ne pourraient-ils pas quitter cette idée doloriste qui ternit tant leur image aux yeux des hommes ? Mieux vaudrait parler de l’Amour de Dieu…
Certes, parler de l’amour de Dieu, de sa miséricorde et du bonheur de vivre avec Lui est essentiel à notre foi. Et la croix reste un scandale. Mais croire que nous pourrions nous passer d’elle est une douce illusion. Ce serait vouloir la récompense sans en savourer l’effort, chercher à atteindre le but sans nous en donner le moyen. Et oublier qu’elle est la preuve suprême de l’amour du Seigneur.
Le Christ, qui est Dieu, s’est abaissé jusqu’à prendre notre nature humaine. Le Juste se penche vers les pécheurs, le Bienheureux vers les misérables, le Pasteur vers ses brebis. En mourant sur cette croix, Il détruit la mort pour nous donner la vie. L’abaissement de Dieu est notre relèvement, le prix de notre rachat, l’expression ultime de son amour.
Aussi, contemplons la Croix. Aimons-la. Non pour ses souffrances mais parce qu’elle nous unit au Christ. Elle est le lieu de rencontre entre la divinité et l’humanité, le point de contact entre la terre et le Ciel.
Ainsi non, la joie de la Croix n’est pas un oxymore. Parce qu’elle porte le salut du monde, elle devient source d’une joie profonde, d’un bonheur parfait. Reprenons à notre compte les mots de Saint Paul : « Pour moi, que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté » !

Père Damien Bougas


13 mars 2016 : "Chemin de résurrection"

« Quand tu as remis tes péchés au Seigneur, ne regarde plus tes péchés, regarde le Seigneur ».

Cette invitation d’un maître spirituel pourrait traduire le message des lectures de ce 5ème dimanche de Carême.
« Ne faites plus mémoire des événements passés, ne songez plus aux choses d’autrefois. Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne la voyez-vous pas ? » (Isaïe, 1ère lecture).

« Oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant, je cours vers le but… » (St Paul, 2ème lecture).

« Moi non plus, je ne te condamne. Va, et désormais ne pèche plus ». (Le Christ, évangile de ce dimanche).

Le passé nous enferme sur nous-mêmes et nous entraine vers la nostalgie ou le désespoir. Le pardon nous ouvre à Dieu et rend possible l’avenir.
La condamnation ferme l’horizon. Le pardon et la miséricorde ouvrent à l’espérance.
A la haine et à la dureté des pharisiens, le Christ répond par la miséricorde de Dieu. Il brise ainsi l’enfermement de la condamnation, du mépris, du désespoir, de la culpabilité. Il n’aime ni ne justifie le péché, mais il aime le pécheur qui se tourne vers Lui et accueille son pardon. « Va, et désormais ne pèche plus ».
C’est à nous qu’il revient « d’aller » et de nous convertir. Mais, sans la grâce et l’amour du Christ nous n’allons pas bien loin.

Sans attendre la charge et la bousculade de la veille de Pâques, vivons la grâce du pardon et de la réconciliation, pour entrer déjà dans la grâce et la lumière pascale.

« Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous… » (Psaume 125, de ce dimanche)

Père Gérard Heude


6 mars 2016 : Le pardon est chemin d’espérance...

Cette Année Sainte de la miséricorde nous permet de redécouvrir le visage de la miséricorde ; elle n’est pas de la pitié ni de la condescendance paternaliste et humiliante, elle est la forme de l’amour qui rencontre le cœur blessé et qui met tout en œuvre pour ouvrir un avenir. Un des visages de la miséricorde est le pardon. Le temps du Carême est un temps privilégié pour vivre le pardon, vivre le pardon les uns à l’égard des autres mais aussi recevoir le pardon de Dieu à travers le sacrement de la confession.

Se confesser, c’est d’abord confesser (c’est-à-dire reconnaître) les miséricordes de Dieu dans notre vie : Dieu est toujours à l’œuvre en nous. Essayons de le voir. Mais se confesser, c’est aussi confesser son péché, confesser un manque d’amour !

Se confesser signifie que nous osons regarder en face ce que nous avons fait. On se souvient de sa vie, ce qui en fait sa beauté mais aussi ses échecs et ses défaites, avec nos actes de méchanceté, nos manques d’amour, ce dont on n’arrive pas à sortir seul. On se souvient, non pour déprimer, mais pour nous ouvrir à cette force créatrice de Dieu qui peut faire toutes choses nouvelles. Ce que nous faisons nous transforme ; si nous vivons ce pardon de Dieu, il vient nous changer, nous transformer, nous renouveler de l’intérieur.

Le pardon, ce n’est pas Dieu qui oublie, mais c’est Dieu qui reçoit ce qu’on lui donne pour le transformer en vie.

A l’invitation du pape François, nous vivrons les « 24 heures pour le Seigneur » le vendredi 18 mars avec la possibilité de se confesser de 15h à minuit à l’église sainte Marguerite du Vésinet. Le Samedi 19 mars, en la fête de St Joseph, nous terminerons ces « 24 heures pour le Seigneur » avec un temps d’adoration à l’église Notre Dame de 9h30 à 12h00. Que le Carême de cette année soit l’occasion de célébrer et d’expérimenter d’une manière particulière la Miséricorde de Dieu.

Père Olivier Plainecassagne, curé


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

- Eglise Notre-Dame

  • 4 place Sainte Marie
  • Tél. : 01 39 52 17 86

- Eglise Sainte Thérèse

  • 36, route de Maisons
  • Tél. : 01 39 52 79 24

- Chapelle Saint Jean

  • 208, rue des Landes
  • Tél. : 01 39 52 57 98

- Nouveau à Chatou ?

- Tweets du Pape François

Dans l'Eglise

Diocèse de Versailles

Radio Notre-Dame

Eglise de France

Liens utiles

Feuilles d'infos paroissiales

Agenda
newsletter

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr