Paroisse de Chatou
http://paroisse-chatou.com/Editos-de-Septembre-2016

Editos de Septembre 2016

Bonne lecture !



25 septembre 2016 : Pauvres riches !

En lisant les textes de ce dimanche, en écoutant le prophète Amos et le Christ, on peut y lire une condamnation des riches. Être riche : est-ce un péché ?!
Le prophète dénonce les riches qui vivent dans le luxe, sans se préoccuper des pauvres, quitte à les écraser.
Jésus met souvent en garde sur ce que peut produire la richesse dans le cœur de l’homme : « Il sera difficile à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu ».
Ce ne sont ni la richesse ni les riches en général qui sont condamnés. Jésus ne condamne jamais toute une catégorie de personnes. Mais il met en garde : la richesse peut former une carapace autour du cœur de l’homme et aveugler son regard, creuser « un abîme » entre les hommes, et entre Dieu et nous.
Le riche peut être une personne, mais aussi un groupe, un pays…. Cette parabole est davantage qu’un message social. Elle n’est pas non plus une description de l’au-delà.
Elle est un appel à la conversion, une interpellation sur notre vie d’aujourd’hui, notre regard, nos aveuglements, notre cœur, notre écoute ou non de la Parole de Dieu, notre charité. Elle nous rappel-le, même si cela nous dérange, que tout être humain est notre frère, là à notre porte : le pauvre, l’immigré, le blessé de la vie.
La foi sans la charité est une imposture. La pratique rituelle sans la pratique de l’Évangile est une illusion et une hypocrisie.
Parce qu’il nous aime à l’infini, le Seigneur nous alerte et nous interpelle. « Heureux les pauvres ».

Père Gérard Heude


18 septembre 2016 : Allons toujours plus loin

Une nouvelle année scolaire est l’occasion pour la paroisse de prendre une orientation pastorale. Une orientation qui vise à soutenir et à accompagner chacun dans sa marche à la suite du Christ. Cette année, l’axe pastoral choisi est celui de la mission ! Comme nous le demande Jésus dans l’Évangile, nous avons à faire connaître à tous la Bonne Nouvelle du Christ Sauveur, en allant toujours au-delà des frontières de notre communauté.
La mission n’est pas une activité parmi d’autres, elle ne s’ajoute pas à notre vie de chrétien comme si elle en était une dimension supplémentaire, elle est constitutive de notre vie de baptisé. Être des témoins de cette Bonne Nouvelle parce que nous sommes convaincus que l’Évangile peut changer quelque chose en profondeur dans notre vie et dans notre monde. Nous sommes appelés à annoncer le Christ, à lui rendre témoignage dans notre manière de vivre et dans tous les domaines de notre vie, au travail, à la maison, auprès de nos voisins ou à travers nos loisirs… Rendre témoignage au Christ par la qualité de notre vie, une vie imprégnée de l’Évangile, mais rendre témoignage aussi par une parole parfois audacieuse. Dieu compte sur chacun de nous ! Très concrètement, il s’agit d’apprendre à nous faire proches de tous, à aller vers ceux qui ne viennent pas à nous, à échanger avec ceux qui ne partagent pas notre foi.
La mission en quelques mots ? Permettre à chaque personne de vivre une véritable rencontre avec le Christ Jésus, une rencontre qui change la vie.

Père Olivier Plainecassagne, curé.


11 septembre 2016 : Miséricorde : remède à la nuque raide...

Nuque raide : conséquence d’une maladie très répandue qui, dans l’Ancien Testament, empêche Israël de courber l’échine devant le Seigneur, de le reconnaître comme Dieu. D’autres symptômes peuvent l’accompagner : « grosse tête », « chevilles qui enflent »…
Face à cette plaie qu’est l’orgueil, le remède donné par Dieu n’est autre que la miséricorde. Sa miséricorde. En cette année sainte, gageons que ce mot est mieux compris… Mais est-il pour autant mieux vécu ?
Les textes de ce dimanche nous montrent comment faire preuve de miséricorde par le pardon, reçu et donné. Ce qui implique, comme Saint Paul, de se reconnaître pécheur pour pouvoir reconnaître le Rédempteur. De se savoir petit, pour être élevé. De se savoir aimé et pardonné pour, à notre tour, aimer et pardonner.
De là tirons-nous une joie profonde qui n’attend qu’à être partagée : « Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange » !

Père Damien Bougas


4 septembre 2016 : Donner sa vie

« Celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple ». Jésus n’adresse pas ces paroles à ses apôtres, mais à la foule. Cela veut dire que cet avertissement n’est pas réservé à quelques-uns qui vivent des vocations particulières, mais concerne chacun de nous. Mais alors, qui peut-être disciple du Christ ? Préférer le Christ à ma famille et à mes amis, renoncer à tout ce qui m’appartient, n’est-ce pas inhumain ? Impossible ? Le Christ nous provoque à faire la vérité. Jusqu’où sommes-nous prêts à le suivre ? Il ne se satisfait pas de l’engouement, de l’admiration, de la curiosité. Il ne cherche pas des adeptes qui l’applaudissent et le vénèrent. Il cherche des disciples, des hommes et des femmes qui le suivent par amour et choisissent de vivre son Évangile. Il ne nous demande pas de ne plus aimer nos parents et nos familles, mais de le PREFERER, le mettre en premier. Si le Christ est premier dans ma vie, cela n’aura-t-il pas des conséquences sur la qualité de mon amour pour mes proches ? La source n’enlève rien à la rivière. Au contraire, elle l’alimente. Être chrétien, n’est-ce pas choisir le Christ comme source ? N’est-ce pas cela qui m’aide à « donner ma vie ».
Père Gérard Heude


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

- Eglise Notre-Dame

  • 4 place Sainte Marie
  • Tél. : 01 39 52 17 86

- Eglise Sainte Thérèse

  • 36, route de Maisons
  • Tél. : 01 39 52 79 24

- Chapelle Saint Jean

  • 208, rue des Landes
  • Tél. : 01 39 52 57 98

- Nouveau à Chatou ?

- Tweets du Pape François

Dans l'Eglise

Diocèse de Versailles

Radio Notre-Dame

Eglise de France

Liens utiles

Feuilles d'infos paroissiales

Agenda
newsletter

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr