La contribution de notre paroisse à la consultation en vue du synode des évêques, réalisée par le conseil pastoral et l’EAP, a été transmise au diocèse pour être intégrée à la synthèse diocésaine.

Contribution synodale – Paroisse de Chatou

Contexte : compte-tenu de la démarche “tous en mission” qui démarre dans notre paroisse et de la volonté de laisser les paroissiens s’approprier pleinement ce projet important pour notre paroisse, nous avons décidé de travailler la démarche synodale avec un groupe constitué des membres de l’EAP, du Conseil Pastoral, des prêtres et diacre de la paroisse. Au cours de deux réunions, nous avons échangé sur 4 thèmes regroupés en 2 groupes :

  • Ecouter, discerner, decider,
  • Partager la responsabilité de notre mission commune, autorité et participation.

De nos échanges riches et animés, trois thèmes importants ressortent :

  1. Importance de développer la communauté paroissiale :

Dans un contexte où l’engagement est compliqué, il faut favoriser les rencontres fraternelles et développer l’écoute des paroissiens, une véritable écoute qui prend du temps, pour générer plus d’engagement et de coresponsabilité, sous des formes adaptées aux situations familiales et professionnelles des plus jeunes notamment. Ceci peut prendre différentes formes :

  • Développer les temps de louange à l’écoute de l’Esprit Saint,
  • Inviter en EAP un laïc concerné par un thème ou une question spécifique,
  • Importance de l’EAP et du CP pour le partage des idées afin de faciliter l’aide à la décision,
  • Travailler à la transparence sur les processus de décision pour les nouveaux projets de la paroisse,
  • Création d’un service d’accompagnement des paroissiens en mission,
  • Des « réunions de famille » régulières pour développer la convivialité,
  • Mise en place de questionnaires synodaux sur les grands sujets de la pastorale,
  • Motiver les jeunes par un conseil pastoral des jeunes pour les aider à réfléchir à leur place dans l’Eglise.
  1. Ecouter ceux qui peuvent avoir des paroles différentes :

Des paroissiens fidèles isolés ou plus discrets dans notre communauté à tous ceux croyants ou incroyants que nous croisons, développer les possibilités de la rencontre. A titre d’exemple :

  • Renforcer les 3 minutes d’échanges avec des paroissiens qu’on ne connaît pas sur le parvis à la sortie des messes,
  • Mieux intégrer les catéchumènes après le temps fort de la veillée pascale,
  • Se former à l’écoute bienveillante pour permettre l’accueil des personnes pauvres ou des personnes violentes,
  • Développer les matinées de rencontres et de partage pour les personnes en deuil,
  • Développer les groupes de partage de foi sur la base des parcours proposés tels que « Rayonnons de Charité » ou d’autres propositions pour le carême par exemple,
  • Faire connaître à notre entourage la vitalité de notre paroisse et ses outils d’information,
  • Donner les moyens aux paroissiens de témoigner du Christ autour d’eux.
  1. Renforcer les liens avec le diocèse, le doyenné ou les autres paroisses :

Développer les moyens d’être mieux informés sur ce qui se vit autour de nous afin de sortir de notre zone de confort et échanger sur des expériences diverses. A titre d’exemple :

  • Mettre en place des outils simples qui aident à mieux se connaître et à renforcer l’information sur ce qui se vit dans le doyenné ou le diocèse,
  • Créer ou répéter des évènements de doyenné qui permettent de mieux se connaître (messe en plein air, conférence commune ou toute autre initiative).

Rapport diocésain remis à la CEF : Consulter la synthèse