• La quête

Le quête n’est pas seulement destinée à contribuer à la vie de l’Eglise, elle est avant tout la manifestation concrète de l’attention que nous portons aux pauvres en même temps que notre participation à la célébration. Elle signifie le don de nous-même lors de la messe. Que donner ? Il convient à chacun de répondre à cette question, mais cela pourrait être par exemple l’équivalent d’un repas ou d’un paquet de cigarette, ou encore un cinéma. Chaque geste a son importance puisqu’il dit votre attachement à la mission de l’Eglise.

• Les offrandes de messes

« N’oublions pas ceux qui nous ont aimés et qui nous ont précédés dans la foi, ainsi que ceux dont personne ne se souvient, a recommandé le pape : le suffrage dans la célébration eucharistique est la meilleure aide spirituelle que nous puissions offrir à leurs âmes », Pape François.

Depuis les premiers siècles, les chrétiens ont accompagné leurs intentions de prière d’une offrande. D’abord offrandes de nourriture, elles se sont transformées en offrandes d’argent au fil des siècles. Encore de nos jours, ces offrandes ont toujours le même objectif : assurer la vie de l’Eglise et la subsistance du prêtre célébrant la messe demandée. C’est un service spirituel qu’il accompli quotidiennement. L’ensemble des dons est reversé au diocèse pour être réparti équitablement entre tous les prêtres.

Le montant d’une offrande de messe est fixé par l’Assemblée des Evêques de France à 17€, selon les possibilités de chacun. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Nous contacter

• Dons pour les projets missionnaires de la paroisse

Cette année, plusieurs projets missionnaires nécessitent eux aussi vos dons :

– Soutien de camps de jeunes
– Travaux d’entretien du presbytère
– Fonctionnement de la paroisse (frais d’entretien et de fonctionnement de l’église dont chauffage, des salles paroissiales, salaires des employés…)

Ces dons peuvent être faits sous forme d’un chèque à l’ordre de “Paroisse Chatou” ou par virement sur le compte de la paroisse.

• Le Denier de l’Eglise

Le curé de votre paroisse et son équipe vous accueillent et vous accompagnent dans votre parcours d’homme ou de femme et de croyant quelles que soient les circonstances, heureuses ou difficiles, de la vie. Votre paroisse est aussi un espace ouvert d’écoute et de partage, où chacun peut trouver sa place, s’épanouir et faire rayonner sa foi. Votre fidélité et votre soutien contribuent à faire vivre ce bien commun, votre paroisse.

– Si je donne chaque mois 10 €, je contribue à la décoration florale d’une église tout au long de l’année.
– Si je donne chaque mois 50 €, je contribue au financement du chauffage d’une paroisse pendant l’hiver.
– Si je donne chaque mois 90 €, je finance un mois de revenu brut d’un prêtre.

Denier de l’Eglise

• Chantier du Cardinal : Agissons pour la présence de l’église en Île-de-France

En Île-de-France, 456 églises et chapelles – dites diocésaines – sur les 1 740 lieux de culte que compte la région sont à la charge de l’Église. Cela signifie que tous les travaux de ces édifices construits après 1905 sont entièrement financés par elle et non pas, selon une idée communément reçue, par l’État… ou le Vatican ! À cela s’ajoute des milliers de bâtiments paroissiaux.

Contrairement au Denier du Culte qui a pour finalité le fonctionnement des communautés  les Chantiers du Cardinal ont pour but de financer les investissements (bâtiments postérieurs à 1905, aménagements intérieurs par exemples).

Comme le dit notre évêque, « Restaurer notre patrimoine, entretenir nos églises, en construire de nouvelles, c’est donner un signe visible de notre engagement. »

Chantier du Cardinal

• Nos comptes financiers

La vie matérielle des paroisses est gérée par le curé, aidé d’un « Conseil Paroissial pour les Affaires Economiques » : le CPAE. A Chatou, il est composé de 10 membres.Les décisions de grosses dépenses sont prises au sein du conseil, qui vérifie également la gestion courante. Les comptes des paroisses sont transmis en fin d’année à l’évêché de Versailles.

La paroisse de Chatou, c’est :

– Chaque week-end 6 messes regroupant en moyenne 1600 pratiquants ;
– 3 églises (Notre Dame, Ste-Thérèse et St Jean) et 4 maisons paroissiales ;
– En 2015 : 107 baptêmes, 14 mariages et 108 obsèques ;
– 320 enfants au catéchisme, 190 jeunes à l’aumônerie des collèges et lycées ;
– 368 Jeunes dans le scoutisme ;
– 70 services ou mouvements animés par près de 400 bénévoles ;
– 4 prêtres et 5 salariés à temps partiel ;
– Et vous !

Pour en savoir plus